MAIF OPEN LFB 2019

Pour la 15ème saison consécutive, la Ligue Féminine de basket lancera sa saison par le MAIF Open LFB. Théâtre de la première journée de la saison 2019-2020 de LFB, le MAIF Open LFB réunira les 12 équipes de l’élite du basketball féminin français à Paris au Stade Pierre de Coubertin les 5 et 6 octobre, pour deux journées consacrées au basket féminin. 

Le temps fort du Maif Open LFB 2019 sera le Match des Champions qui opposera Lyon, Champion de France 2019 au Vainqueur de la Coupe de France 2019, Bourges. 

Samedi 5 octobre 2019

13h30 : Saint-Amand Hainaut Basket – Nantes Rezé Basket

16h00 : Basket Landes – Charleville-Mézières

18h30 : Lyon ASVEL Féminin – Tango Bourges Basket / Match des Champions

Dimanche 6 octobre 2019

13h30 : Lattes Montpellier – CHarnay 

16h00 : Tarbes GB – Landerneau BB 

18h30 : ESB Villeneuve d’Ascq LM – Roche Vendée BC

Plus d’informations : cliquez ici

L’arrivée à Bourges de Marissa Coleman, recrue des Tango, est retardée

L'arrivée à Bourges de Marissa Coleman, recrue des Tango, est retardée

Marissa Coleman n’arrivera à Bourges que le 19 septembre. © Ludovic Auregan

Le Bourges Basket a annoncée ce lundi après-midi que sa recrue Marissa Coleman, dont l’arrivée dans le Cher était programmée ce mardi, est retardée. 

Si Ana Dabovic retrouvera bien ses nouvelles partenaires berruyères ce mardi au Prado, ce ne sera pas le cas de sa recrue américaine Marissa Coleman. Le club tango a annoncé ce lundi que l’arrivée dans le Cher de l’ailière est décalée au 19 septembre, « pour raisons personnelles ».

Elle manquera les quatre premiers matchs

« Nous avons été sollicités par Marissa Coleman pour décaler son arrivée au 19 septembre, dit la présidente Agnès St-Gès dans un communiqué du club tango. Une requête que nous avons acceptée de façon exceptionnelle afin qu’elle puisse se concentrer de façon optimale sur la saison à venir. »

Marissa Coleman manquera les quatre premiers matchs de préparation du TBB, dont celui au Prado du mercredi 11 septembre face à Roche Vendée. Olivier Lafargue devrait pouvoir compter sur l’Américaine pour le Pré-Open de Tours, le week-end des 21 et 22 septembre. 

Philippe Baudet

sources

MAIF Open LFB 2019 – 15ème édition

Pour la 15ème année consécutive, le MAIF Open LFB marquera le début de la nouvelle saison de Ligue Féminine. Ecrin historique de l’Open, le Stade Pierre de Coubertin (Paris 16) va vibrer pour le basket féminin. Venez vivre l’ouverture de la saison 2019-2020 de Ligue Féminine avec 6 rencontres de haut-niveau dont le « Match des Champions » qui opposera Lyon, Champion de France LFB 2019, à Bourges, vainqueur de la dernière Coupe de France.

Vous aurez la possibilité de voir évoluer les meilleures basketteuses de l’hexagone et notamment une grande partie des joueuses qui ont brillé cet été dans les différentes Équipes de France.

Samedi 5 octobre 2019

13h30 : Saint-Amannd – Nantes Rezé
16h00 : Basket Landes – Charleville-Mézières
18h30 : Lyon – Bourges / Match des Champions LFB 2019

DImanche 6 octobre 2019

13h30 : Lattes Montpellier – Charnay
16h00 : Tarbes – Landerneau
18h30 : Villeneuve d’Ascq – Roche Vendée

http://www.basketlfb.com/maif-open-lfb

Première journée du pré-open de Tours

Fin de la première journée du pré-open de Tours.

Victoire de Bourges contre Landerneau dans le deuxième match du pré-open féminin de Tours. Résultat Bourges vs Landerneau : 76 – 58 et dans le premier match victoire de Lyon (ASVEL) contre Tarbes (TGB) . Résultat TGB vs ASVEL : 70 – 72.

Match 1 – 2018

Match 2 – 2018

Rendez-vous demain pour la petite finale à 14h00 Tarbes contre Landerneau et la finale à 16h30 Lyon contre Bourges.

 

Les Bleues viennent à bout de Maltsi et de la Grèce

Evanthia Maltsi (28 points) aura tout tenté pour mener la Grèce au succès. Mais au final, ce sont les Bleues d’Endy Miyem (20 points) qui sont venues à bout des Héllènes après un match indécis jusqu’au bout (75-71).

 

On se serait cru à Prague, un an plus tôt. En match de poule à l’Euro en 2017, Maltsi livrait un récital et les Tricolores s’en sortaient in extremis. En 2018, le scénario s’est reproduit, avec le même final, fort heureusement.

À Tenerife, à l’inverse de la veille, les Tricolores réalisent un très bon début de match. Le cinq de départ assure au scoring et se montre efficace défensivement : Diandra Tchatchouang signe deux tirs primés d’entrée et montre son sens du timing au contre, alors que le duo Miyem-Johannes alimente la marque. Tchatchouang envoie un troisième missile longue distance en fin de quart-temps et les Bleues s’envolent au score après 10 minutes (26-17).

Mais au fil des minutes, la Grèce grignote son retard et revient. Un 4-1 pour commencer la période oblige Valérie Garnier à prendre un temps-mort. La Grèce, comme elle aime à le faire, tente de jouer des coudes et est à la limite de la régulière. Mais la patrouille arbitrale veille au grain, et sanctionne Kaltsidou d’une faute technique pour flopping puis d’une faute antisportive par la suite. Le match a perdu de sa superbe mais la défense tricolore reste imperméable et n’est prise à défaut que sur des exploits individuels de Maltsi (18 points à la mi-temps), intenable et qui tient son équipe à la pause (38-36).

En difficulté défensivement, les Bleues ont du mal à contenir les assauts grecs au retour des vestiaires. Après Maltsi en première mi-temps, c’est au tour de ses soldats de scorer en 3ème quart-temps et de passer un 7-0 aux joueuses de Valérie Garnier. Les Bleues perdent plusieurs ballons et n’arrivent pas à trouver la recette pour arrêter une attaque grecque bien plus prolifique que la veille face au Canada (54-59).

La Grèce est en furie et creuse l’écart par Spanou d’abord, puis Maltsi infernale laissée toute seule à trois points. Il faut les points d’Alexia Chartereau puis l’adresse de Miyem à longue distance pour maintenir les Bleues à flot. La capitaine tricolore prend le choses en main et remet ses troupes sur les bons rails. Tour de contrôle défensive, elle retrouve le chemin du panier au meilleur des moments dans l’ultime période avec 11 points dans ce 4e quart qui voit la France retrouver la tête pour l’emporter au final (75-71). Les pertes de balle françaises (20) et la réussite aux lancers francs (20/31) sont une alerte pour la prochaine rencontre face au Canada. Un match crucial dont le vainqueur sera directement qualifié pour les quarts de finale. Le rendez-vous est pris dans deux jours.

France bat Grèce : 75-71

23/09/2018 – À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB)

http://www.basketlfb.com/actualites/les-bleues-viennent-%C3%A0-bout-de-maltsi-et-de-la-gr%C3%A8ce